Matières premières

Des matières premières locales pour nos produits dans la mesure du possible

Nous pensons qu’il est préférable d’utiliser des matières premières rapidement renouvelables dans nos produits. Si elles sont originaires de la région et qu’elles ne souffrent pas d’un temps de transport important, c’est encore mieux pour nous.

Voici les principales matières premières que vous trouverez dans les produits Neudorff
              

L’huile de colza

Rapsfeld

Chez nous, le colza pousse pratiquement « devant la maison », il pousse rapidement et constitue une partie des ingrédients de notre gamme Spruzit qui respecte l’environnement, et de quelques produits de la gamme Promanal. L’huile est extraite des graines de colza.
 

Le pyréthre

Cette matière première provient de la fleur d’un type de chrysanthème particulier (Chrysanthemum cinerariefolium). Elle pousse rapidement, mais loin de chez nous. On la trouve principalement sur le continent africain, en Tanzanie, au Kenya et au Rwanda, mais aussi en Tasmanie et au Sud de l’Australie. C’est un élément essentiel de nos produits Spruzit. La matière active du pyrèthre s’élimine rapidement sous l’action de la lumière du soleil et de l’oxygène, les délais d’attente sont donc très courts lorsqu’on utilise le produit.

Produits à base de bois et d’écorces

Dans nos terreaux sans tourbe, nous utilisons exclusivement des matières premières rapidement renouvelables comme les fibres de bois, les écorces compostées ou le compost vert. Hormis pour une petite quantité de poudre de coco, à laquelle nous ne pouvons pas renoncer pour des raisons de qualité, les principaux composants de nos terreaux proviennent d’Allemagne.

Nous renonçons à la tourbe en toute connaissance de cause. La tourbe provient de marécages et de tourbières auparavant drainées. Extraire la tourbe, c’est mettre en danger l’habitat d’espèces animales et végétales rares en voie de disparition. Les tourbières sont en outre de véritables lieux de stockage de CO2 A elles seules, les tourbières emmagasinent plus de CO2 que toutes les forêts du monde ! Selon une étude de 2007 de la commission de Basse-Saxe chargée de l’industrie minière, de l’énergie et de la géologie, l’extraction de tourbe industrielle à usage des jardins en Allemagne libère environ 500.000 tonnes de CO2. Une raison suffisante pour renoncer à l’utilisation de la tourbe dans nos terreaux et privilégier les matières premières qui préservent l’environnement.


Phosphate de fer III

Le fer et le phosphate sont naturellement présents dans le sol. Nous utilisons la combinaison de ces deux substances dans notre anti-limaces Ferramol*. Le phosphate de fer s’accumule dans le sol et protège les animaux utiles comme les hérissons, les vers de terre, mais aussi les chiens, les chats et autres animaux domestiques.

* Appliquer soigneusement les produits destinés à protéger les plantes. Toujours lire l'étiquette et les informations concernant le produit avant utilisation. Faire attention aux mises en garde et aux symboles d’avertissement présents sur le mode d’emploi.